Vous êtes ici

In Progress

About In Progress / En Cours


 

Les élèves de Première E.S. de Jean-Lurçat représentent un beau « pot fleuri » de la société multiculturelle. Ces vingt-cinq jeunes personnes proviennent d'horizons très variés et représentent autant d'identités culturelles uniques, complexes et passionnantes.

L’origine du projet : un travail initié en classe à travers l’étude d’un extrait de la nouvelle ‘The Third and Final Continent’ du recueil Interpreter of Maladies, de Jhumpa Lahiri (1999).

Le narrateur a quitté l'Inde pour s'installer aux Etats-Unis. Il s'acclimate complètement à son nouvel environnement mais lorsque son épouse le rejoint, il se trouve confronté à un choc des cultures provoqué par le fossé existant entre ses origines et son nouveau mode de vie.

Par groupes de deux ou trois, les élèves ont écrit un dialogue, l’ont appris puis joué devant la classe.

Comment, en une vingtaine de répliques, traiter d'une problématique aussi complexe que le multiculturalisme sans tomber dans l'anecdotique et les stéréotypes?

Nous sommes partis de ces écrits parfois maladroits, qui, portés par les élèves, prennent une dimension comique, pour conduire une réflexion sur l'identité culturelle par le biais du théâtre dans le théâtre.

La structure de mise en abîme donne un aperçu de la manière dont les élèves perçoivent la position du ‘In-betweener’ (mot à mot : « celui qui est entre deux ») faisant écho à leur(s) propre(s) identité(s) mais aussi à leur statut d’adolescent, à cheval entre l’enfance et l’âge adulte.

L'élaboration du projet s’est faite à partir des élèves et avec eux, en respectant leurs affinités ; la forme finale du spectacle ainsi que son format sont le résultat d'un travail expérimental – en partie improvisé –  que nous vous présentons.

Les défis sont multiples : prendre sa place dans le projet, savoir s'affranchir des peurs que toute représentation occasionne, investir les lieux, mais aussi se faire entendre et comprendre, s'agissant d'un spectacle majoritairement en anglais, dont le niveau de maîtrise est variable selon les participants.

De et avec : Nora Alami, Nour-Imane Baagali, Lauryne Barnay--Théodore, Nassim Bendjaber, Marion Botinelly, Victor Boutet, Auwen Brinvilliers-Coste, Sarah Chaou, Jean Del Frate, Djimby Diatta, Sara Fernandes Castro, Lounès Garidi, Hugo Labouyrie, Lucille Parada, Pietro Leal Perazzo Portela, Antoine Lisetto, Lewa-Shine Miete, Clément Molotkoff, Arès Redjala, Ludivine Renard, Ange Roth, Bassem Salem, Lavarnan Sivathasan, Mansour Vatchagaev, Julie Zheng.

Sous la direction de Claire Lockie, professeur d’anglais.


Retrouvez toute la programmation du festival sur www.parisfringe.org

 

 

In Progress / En Cours

Performance bilingue de la classe de Première E.S.

du lycée Jean Lurçat, sélectionnée par le festival international de théâtre PARIS FRINGE

Mercredi 17 mai 2017 à 20h - Scène du Canal 75010

Version française

Défi : et si on montait un spectacle avec une classe de 25 lycéens parisiens de 17 ans en un temps record ?

Entrez dans la classe expérimentale du cours d’anglais et observez les différentes étapes du processus de création – de l’écriture jusqu’à la mise en jeu –  des élèves de Première E.S. qui s’interrogent sur le choc des cultures à travers l’élaboration d’un dialogue entre des époux, pris entre deux mondes.

English Version

Challenge: imagine creating a show in record time with a class of 25, 17-year-old Parisian lycée students!

Attend an experimental English lesson in which students are led through various creative steps, from writing to stage directing and acting, and use dialogue to consider the problem of culture-clash faced by a husband and wife, caught between two worlds.

Remerciements

Nous remercions Mme Dupayrat, proviseure, ainsi que l’équipe de direction et l’intendance du lycée Jean-Lurçat qui nous ont permis de concrétiser In Progress / En Cours.

Merci à : Reka Polony et toute l’équipe du Festival PARIS FRINGE d’avoir cru en notre projet. Mustapha Aichouche, Camille Boulanger et Cyril Bianne de la Scène du Canal pour leur accueil. Frédéric Châtelain pour le prêt des caméras, Christine Rigot pour la captation, Eric Houzet pour l’encadrement des élèves. Farid Ben-Kheznadji pour ses conseils. Larson Liberlin Shoriba Diop, Alexandre Santos et Guillaume de l’école G.Méliès pour la conception de l’affiche. Simone De Sousa Fernandes pour l’accueil des spectateurs.

Merci aux spectateurs : parents, amis, professeurs, collègues et simples curieux anglophiles…

Un très grand merci à Catherine Poueyto pour la réalisation d’un documentaire. Sans elle le projet n’aurait pas franchi le seuil de la salle 20.

Last but not least : merci aux élèves de PES de m’avoir accordé leur confiance … et leur temps.

C.L.