Vous êtes ici

Défi école-entreprise pour la Prévention routière

Après, entre autres, Eau de Paris, Décléor-Carita, la Mutuelle Générale des Cheminots, CETELEM, le domaine national de Chambord, l'office de tourisme Wallonie-Bruxelles, les étudiants du BTS communication du lycée Jean-Lurçat ont travaillé cette année pour l'association « Prévention routière », qui leur a demandé de réfléchir à la façon dont elle pourrait élargir la cible de son personnage Sam ("Celui qui conduit, c'est celui qui ne boit pas") au-delà des jeunes conducteurs, partant du constat que les pays où le dispositif fonctionne le mieux (et notamment la Belgique avec "Bob") sont ceux où la communication s'adresse à une cible plus large.

Lors de leur séjour à Bruxelles, du 18 au 20 novembre, les étudiants ont assisté à un cycle de conférences dans les locaux de la Haute Ecole Libre Prigogine, leur partenaire pédagogique, en compagnie des étudiants de 3ème  année de relations publiques de cet établissement. Ces conférences ont conduit les étudiants à analyser la communication de la Prévention routière Belge, et à réfléchir plus largement à la dimension culturelle du rapport à l'alcool et à la prévention.

A Paris, un cycle de conférences a été organisé en janvier avec des formateurs en prévention de l'ANPAA, une conférence du responsable de communication de la Prévention routière (Thomas Le Quellec), qui est venu lancer le brief vendredi 31 janvier au lycée, et d'une conférence du directeur des campagnes de l'INPES, David Heard.

Les 85 étudiants ont été répartis en 11 micro-agences qui comptaient toutes dans leurs rangs un étudiant belge de 3ème année de relations publiques de la Haute Ecole. Ils ont travaillé dans 11 salles réparties sur les 2 sites de l'établissement du lundi 3 février au lundi 10 février.

Le lundi, les enseignants de la section ont été rejoints par trois collègues belges pour auditionner les 11 équipes et choisir les meilleures propositions. Trois "short lister" ont été désignés in fine.

Le lendemain, les "short lister" ont présenté leur recommandation finalisée à l'annonceur et le projet retenu a été désigné le même jour lors d'une soirée qui a eu lieu de 19h à 23 h dans la grande salle du Gibus en présence de l'ensemble des étudiants, des enseignants belges et français, de 70 "anciens" de la section communication et des équipes de direction du lycée et du CFA.

 

btscom.jeanlurcat