Vous êtes ici

Chambord à Shanghai, mission 2014

            Le Domaine National de Chambord, constitué du château bâti par François 1er à partir de 1519 et de 5440 hectares de parc forestier, est l’un des monuments les plus visités de France, derrière la Tour Eiffel (6,7 millions de visiteurs par an), l’Arc de Triomphe et l’Abbaye du Mont Saint-Michel. Monument historique, Chambord reçoit chaque année une subvention de l’Etat, qui vient s’ajouter à ses recettes propres (billetterie, privatisation de salles, du château ou du parc pour des tournages et des reportages).

            Le conseil d’administration du 10 avril 2013 a voté un projet d’établissement nommé « Chambord, cité idéale », qui vise l’autofinancement des frais de fonctionnement à l’horizon 2019 pour pouvoir consacrer la dotation de l’Etat aux dépenses d’investissements.

            Un des leviers de croissance repérés pour faire passer le nombre des visiteurs de 800 000 (en 2012) à 1 000 000 (objectif 2019) est le développement du tourisme asiatique, et notamment chinois. La France a reçu un million de visiteurs venant de République Populaire de Chine en 2013 et cette fréquentation est en constante augmentation. L’objectif du domaine national de Chambord est de faire passer de 20 000 à 100 000 par an le nombre des visiteurs chinois de Chambord à l’horizon 2019.

            Les étudiants de communication en formation initiale et en alternance qui entameront leur deuxième année d’étude en septembre 2014 au lycée Jean-Lurçat seront en charge d’organiser la promotion du château de Chambord à Shanghai. Avec plus de 23,5 millions d’habitants recensés en 2012, la municipalité de Shanghai est une des plus grandes mégalopoles du monde. C’est aussi une des régions de Chine où se constitue une classe moyenne qui aspire à découvrir le monde et qui a les moyens financiers de le faire.

            Notre mission, labellisée par l’Institut Français et intégrée, à ce titre, au programme officiel de la commémoration du cinquantième anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre la France et la Chine,  va consister à demander à des agences de communication et régies publicitaires françaises implantées à Shanghai de réaliser une campagne de promotion du domaine national de Chambord auprès de cette cible sur le mode de l’échange de marchandise : en contrepartie de la conception et du déploiement opérationnel de la campagne, le domaine national de Chambord pourra proposer à ses partenaires la privatisation du château pour un événement d’entreprise et le prêt du parc et des jardins pour la réalisation de tournages ou de séances photo.

            35 étudiants de la STS communication en formation initiale au lycée Jean-Lurçat et 24 étudiants en alternance au CFA Agefa PME vont donc établir un partenariat pédagogique avec un institut universitaire de formation en communication à Pékin, auditionner des agences de communication et des régies publicitaires à Shanghai et visiter Suzhou, Tongli et Zhouzhuang pour admirer l’art des jardins dans la Chine classique.

Merci à Fabienne Reyssier et à  Frédéric Chatelain